Err

Votre panier : 0,00 EUR
Spécialiste de la gestion d'entreprise
Actualités sociales, comptables et fiscales
Rechercher   Retour aux billets

Comment le RGPD impacte les données personnelles de vos tiers.

Comment le RGPD impacte les données personnelles de vos tiers.
Qu'est-ce que le RGPD ?
Le Règlement Général pour la Protection des Données a pour objectif de renforcer la protection des données personnelles des citoyens européens en tenant compte des évolutions technologiques. Le citoyen européen voit ainsi ses droits renforcés : il devient obligatoire pour vous d’assurer la sécurité informatique de vos systèmes d’informations afin de protéger l’intégrité des données personnelles de vos clients, fournisseurs, salariés, sous-traitants et adhérents.
Selon la  CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) toute information identifiant directement ou indirectement une personne physique est considérée comme étant une donnée personnelle à savoir à titre d'exemples : nom, numéro d’immatriculation, adresse e-mail, numéro de téléphone, relevé d'identité bancaire, photo, date de naissance, commune de résidence, empreinte digitale, etc.

Quels sont les nouveaux droits accordés par le RGPD à vos tiers ?
Le droit de rectification donne la possibilité à vos clients, à vos fournisseurs etc. de corriger des informations inexactes les concernant.
Le droit à la portabilité leur permet d'accéder et de récupérer une partie de leurs données dans un format lisible informatiquement. Elles peuvent ainsi les stocker ou les transmettre facilement d’un système d’information à un autre. Ils peuvent obtenir de leur plein gré l'effacement de leurs données. Le responsable du traitement au sein de votre entreprise a donc l’obligation de les supprimer dans les meilleurs délais.


Qui est concerné ?
Toutes les entreprises, les associations, les organismes publics, les sous-traitants y compris.

Comment y répondre ?
Se préparer en 6 étapes :

1 - Désigner un Délégué à la Protection des Données (DPO) qui pilotera la gouvernance des données personnelles de votre structure.

2 - Recenser de façon détaillée tous vos traitements de données personnelles.

3 - Prioriser les actions à mener face aux risques générés par le traitements de vos données, sur les droits des personnes afin de vous             conformer aux obligations du RGPD.

4 - Réaliser une analyse sur la protection des données personnelles susceptibles d’engendrer des risques.

5 - Mettre en place des procédures qui garantissent la prise en compte de la protection des données personnelles : gestion des demandes         de rectification, de modification des données collectées, des failles de sécurités etc.

6 - Constituer et regrouper la documentation nécessaire pour prouver votre conformité.


Quelles sont les sanctions encourues ?
En cas de non-respect du règlement, les autorités de protection pourront décider de selon le contexte (quelques exemples) :

*Suspendre les flux de données. 
*Mettre en demeure votre entreprise. 
*Ordonner la rectification voire la limitation ou l'effacement des données. 
*Prononcer un avertissement, délivrer une amende administrative.

Diverses sanctions sont possibles, le montant le plus élevé sera retenu. Ce dernier peut aller jusqu’à 4 % de votre chiffre d’affaires annuel.

Les logiciels EBP Compta, Paie, Gestion sont conformes au RGPD.
N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.




source CNIL








Rédigé le  25 juin 2018 21:41 dans Obligations légalesInformations logiciel  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site