Err

Votre panier : 0,00 EUR
Spécialiste de la gestion d'entreprise
Actualités sociales, comptables et fiscales
Rechercher   Retour aux billets

Loi anti-fraude à la TVA: l'essentiel

Loi anti-fraude à la TVA: l'essentielLa loi anti-fraude à la TVA entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2018, a pour objectif de lutter contre la fraude à la TVA et la dissimulation de recettes. Elle impose l’utilisation d’un logiciel ou système de caisse certifié, satisfaisant à des conditions d'inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d'archivage des données en vue du contrôle de l'administration fiscale.

Qui est concerné ?
Toutes les entreprises assujetties à la TVA sont concernées dès lors :
- qu’elles effectuent des ventes de marchandises et/ou de services au profit de clients non assujettis à la TVA (ex : particuliers) et qu’elles remettent ou non des factures ou des tickets de caisse à leurs clients,
- qu’elles utilisent un logiciel et ce quel que soit la qualification de celui-ci (de caisse, de comptabilité ou de gestion).
Quels que soient la taille, le statut ou encore le nombre de salariés de votre entreprise, vous devez donc satisfaire aux 4 conditions énoncées ci-dessous.

Logiciels concernés
- Comptabilité
- Gestion commerciale
- Systèmes de caisse

Critères de conformité
- Inaltérabilité
- Sécurisation
- Conservation 
- Archivage


Justificatifs possibles 
- Attestation individuelle et nominative fournie par votre éditeur de logiciels (précisant la version du logiciel)
- Certificat délivré par un organisme accrédité pour les logiciels de caisse


Contrôles inopinés
Ils peuvent avoir lieu à n'importe quel moment et même en dehors des contrôles fiscaux  de 8h à 20h ou pendant vos heures d'activité professionnelle.

Les sanctions

- 7 500€ d'amende par logiciel non conforme
- 30 jours de délai après le procès verbal notifiant l'amende pour fournir le justificatif de conformité
- 45 000€ d'amende et 3 ans d'emprisonnement en cas de production de fausse attestation

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.



Rédigé le  5 fév. 2018 9:44 dans Obligations légales  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site